Fermer

Musique

Disconova, nouvelalbum

Merci pour votre soutien, si précieux. Ce n’est pas sans émotions que je dévoile aujourd’hui ce dernier projet sur lequel je travaille en équipe depuis des mois. Ce ne sont peut-être pas mes mélodies ni mes textes, néanmoins j’y ai mis tout mon coeur à l’ouvrage pour que ce soit un objet solaire inspirant et apaisant. J’espère qu’il vous fera voyager là où vous désirez être, auprès de ceux que vous aimez. J’espère qu’il nourrira votre imagination, vous donnera de nouvelles envies d’escapades, et que vous penserez un peu à moi lorsque vous les réaliserez. J’espère qu’il vous accompagnera dès le réveil, avec douceur, tout au long de la journée, jusqu’à tard dans la nuit, tout l’été, au bord de l’eau, pendant l’apéro, l’amour, les balades en vélo, les parties de pétanque, la sieste dans le hamac, la cuisine, le bain, l’amour encore, et d’autres instantanés de vie, de savoureuses petites victoires, de doux plaisirs et de grands bonheurs.

 

Le soleil, c’est le fil rouge que j’essaye de distiller au sein de mes créations, de la photo à la chanson, en laissant ma créativité dériver au gré des rencontres, de mes inspirations et de mes envies.

 

Huit ans après la sortie de mon premier album pop « Instantanés » chez Universal (et un projet en auto-production entre-temps), je reviens avec un nouveau projet : une ré-interprétation des plus grands tubes disco façon Bossa Nova. C’est l’occasion de renouer avec mes premières amours avec autant de passion que sur mes créations originales. Un retour aux sources qui se traduit jusqu’à mon nom…: plus de nom de scène Margaux Avril, mais mon vrai nom, prête à me dévoiler un peu plus, différemment.

 

Il a fallu un peu de distance pour accepter le challenge de ré-appropriation de ces chansons, qui sont, pour certaines, de très gros tubes discos… Le résultat est surprenant, empreint d’une légèreté assumée teintée de second degré, pour faire voyager et transporter au soleil, été comme hiver.

 

Ce nouvel album est le parfait bouquet de fleurs d’envies; le besoin viscéral de chanter, le désir fou de créer un objet de ces histoires – ces reprises qui me permettent de revenir à la musique avec une pudeur qui m’est chère, tout en restant totalement sincère et spontanée dans la démarche.
Une façon de me raconter à travers des histoires et des mélodies sans me mettre totalement à nue : je n’aurais pas pu. Une façon de revenir à ce que j’aime faire passionnément sans y plonger corps et âme et ainsi me mettre toute entière en danger.

 

Car il s’agit de cela lorsque l’on crée et que l’on expose tout de soi. Ici, je vous offre un bout de moi, je garde une part de mystère dont j’ai besoin pour aller bien – aujourd’hui en tout cas.

 

Je tiens à remercier chaque personne qui a rendu tout cela possible. ✨

 

Belle écoute sur votre plateforme préférée !

 

pssst : si vous l’aimez, n’hésitez pas à l’ajouter à vos playlists, à l’offrir, à le partager autour de vous ! C’est ainsi qu’il prendra vie !  Merci

 

Photographie : Adeline Mai

Graphisme : Gabrielle Cresseaux

      Margaux de fouchier IMG_7183-min

      Margaux de fouchier a7bd3aee-2202-0114-2e8d-89d66cedf5cc

      Margaux de fouchier Dico

      Margaux de fouchier Disco 2

      Margaux de fouchier Stayin’ Alive

      Margaux de fouchier Heart of Glass